Crédits : Barbara Martins Estrozi
Maison Bergès - Musée de la Houille Blanche Crédits : Eric Robert
CI_Vincon Crédits : CI_Vincon

Maison Bergès

Lieu

40 Avenue des Papeteries Lancey

38190 Villard-Bonnot

Animaux non acceptés

Informations

04 38 92 19 60

musee-houille-blanche@isere.fr

https://musees.isere.fr/musee/maison-berges

Visite libre individuelle gratuite.

Ce musée est installé dans la belle et singulière maison de l’ingénieur innovateur Aristide Bergès (1833-1904). La présentation est axée sur ce personnage, ses défis techniques et de l’hydroélectricité et le développement de son usine de papeterie.

A ce pan technique et industriel, s’ajoute une approche plus intimiste autour de la vie de la famille et artistique avec la présence d’œuvres d’Alfons Mucha, grand maître de l’Art Nouveau, qui a résidé à Lancey à diverses reprises. Le site de Lancey constitue un lieu de mémoire exceptionnel pour évoquer la naissance de l'hydroélectricité et rendre hommage aux hommes qui ont participé à cette aventure, à la source même du développement de l'économie locale, régionale et nationale. Les collections conservées par la Maison Bergès (auparavant appelée Musée de la Houille blanche) sont constituées d'archives portant à la fois sur la vie de la famille Bergès, mais aussi sur l'entreprise créée par Aristide et reprise par ses fils. Elles comprennent également un important fonds photographique montrant l'évolution de l'usine, les membres de la famille, les œuvres d'art autrefois réparties dans la maison. S'y ajoute un ensemble de meubles, d'estampes, d'ouvrages littéraires, de tableaux majoritairement dus aux pinceaux de Maurice, dernier enfant d'Aristide, mais aussi à quelques amis peintres comme Gaston Bussière ou Alfons Mucha... Les collections se composent encore de matériels industriels, comme les turbines exposées dans le parc, et d'objets de laboratoire : piles raffineuses pour la papeterie par exemple, roue de Barlow pour l'électricité... Ces objets proviennent pour une part de l'ancienne papeterie Bergès et, d'autre part, de dons ou acquisitions venus compléter le fonds déjà présent.