18/09/2019

Un nouvel espace naturel sensible dans le Vercors

Vercors_Alain Hérault

L'automne 2019 voit la création de l'espace naturel sensible des Ramées, sur le plateau du même nom. Sont concernés 171 ha de pelouses, landes, falaises, éboulis, lapiés et forêts, entre Lans-en-Vercors et Saint-Nizier-du-Moucherotte, bordés par les falaises qui surplombent Claix et Seyssinet. Ce classement fait suite à un inventaire qui a mis en avant la richesse biologique de ce site. La présence de trois grands types d’habitats naturels - le milieu forestier, le milieu rocheux et les pelouses – apporte une contribution significative à la biodiversité d'un territoire qui abrite 54 habitats désignés d'intérêt communautaire, 396 espèces végétales, 79 espèces vertébrées dont le chamois et le tétras-lyre. Cette espèce bénéficie d'une protection depuis plusieurs années grâce à la collaboration des chasseurs, des éleveurs et de la municipalité de Lans-en-Vercors. L'association des chasseurs est particulièrement impliquée dans cette action. Il s'agit de garder des zones ouvertes favorables au tétras-lyre et tout à la fois des zones de tranquillité pour assurer sa reproduction et sa survie, particulièrement menacée en hiver. Espèce patrimoniale, le tétras-lyre est l'un des deux emblèmes du parc naturel régional du Vercors. La création de l'espace naturel sensible des Ramées, sur un secteur très fréquenté par les randonneurs, les familles et les alpagistes, vient entériner et renforcer les mesures de protection initiées pour maintenir sa sauvegarde et plus généralement la biodiversité remarquable du site.