Lucile Murray, 27 ans, animatrice au Bois de la Batie

Son parcours

 

Originaire de Saint-Etienne, diplômée en sciences humaines et en anthropologie, Lucile Murray s'est formée à l'animation nature lors de son service civique au CPIE - Centre permanent d'initiatives pour l'environnement - de La Ciotat. Animatrice nature pour le Département de l'Isère pour la première année (2021), elle intervient dans le sud-Isère.

 

Sa mission d'animateur

 

L'important je pense c'est de pouvoir faire en sorte que l'on se sente bien, que l'on se sente chez soi dans la nature, il faut instaurer une familiarisation. Des ENS proches de Grenoble faciles d'accès pour tous, même en transports en commun permettent cela. C'est la base pour que l'on commence à s'intéresser à l'impact de nos activités sur l'environnement. Après peuvent venir les prises de conscience et les changements de comportements, voire les engagements. Je suis bien d'accord avec le slogan du Département de l'Isère : Comprendre c'est déjà agir.

Proposer des angles d'approche inhabituels, à travers le jeu, la contemplation, une approche sensorielle c'est important. Mais aussi prendre le temps d'être simplement là, présent à la nature.

Ce qui me tient le plus à cœur, ce pour quoi j'ai postulé pour les animations dans les ENS, c'est la mission auprès des publics empêchés. Permettre à des personnes âgées ou confrontés à des difficultés, de sortir de leur environnement quotidien pour vivre un moment privilégié en pleine nature me semble une mission formidable.

 

Ses coups de cœur

 

Réaliser à quel point simplement se pencher sur une fleur, se focaliser sur un détail permet une découverte passionnante, comprendre une stratégie d'adaptation, d'évolution, de co-habitation. C'est particulièrement en vrai en botanique.

Raconter des histoires, des contes et des anecdotes à partir de ce que l'on voi

 

Ses animations

  • faune et flore à Laffrey
  • traces aux Sagnes
  • jeu de piste au Peuil
  • observations au crépuscule